Les Roms : une racaille qui ne porte pas son nom…

roms_campement

On connaissait la racaille islamique  qui nous empoisonne la vie, habillée en chamelier de banlieue ou revêtue d'une tente de cirque.
On connaît la racaille politique, qui lèche les babouches de l'autre racaille citée juste avant.
Nous avons maintenant la racaille Rom.

Scène de la vie quotidienne en Belgique.
Un agriculteur de Sombreffe voit son champs occupé, sans son autorisation, par une vingtaine de caravanes roms. Il a beau appeler la police, le bourgmestre MR de la commune… Bernique !  Réponse unanime : ON ne peut rien faire… ON, ce sont les autorités, les gens censés faire respecter la loi… et nous protéger…

Son seul recours : aller en justice à ses frais, obtenir gain de cause (ce qui n'est pas gagné) et en cas de victoire, mandater un huissier à ses frais pour faire exécuter le jugement.

Voilà où nous en sommes arrivés en Belgique…

Au nom de la diversité culturelle, de l'entraide entre les peuples, au nom du "respecter l'Autre", on en oublie l'essentiel : NOUS, le citoyen normal de Belgique, celui qui trime tous les jours comme un malade pour survivre, celui qui attend que nos dirigeants lui donnent du boulot au lieu de le donner aux immigrés européens qui coûtent moins cher. Ce citoyen belge qui essaie au moins de conserver ce qui lui appartient, sa maison, sa terre.. C'est fini tout ça. En Belgique, l'étranger a tous les droits, le Belge doit s'incliner. Tout cela est évidemment le résultat d'une politique collaborationniste, anti-belge, menée par les traîtres et les lâches pour qui nous avons encore voté cette année.

"Tous ensemble, tous ensemble… Hey ! Hey !"

Tu parles ! Mon beau drapeau restera replié… Désolé…

Je déploierai celui-ci…

drapeau_belge_deuil

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>