OSCE Varsovie 2013 – 1ère journée

Première journée de débats à l'OSCE .

​cliquez sur la photo pour voir la video.

Ashampoo_Snap_2013.09.24_23h56m24s_001_

 

 

 

 

 

 

 

Première partie : discrimination et violence contre les communautés religieuses.

Texte de l'intervention de Pierre Renversez :

Bonjour.

Il y a exactement un an, j'interpellais le représentant de mon pays, la Belgique, afin d'y dénoncer la diffusion par  des Centres Religieux et des librairies de publications dont le contenu incitait clairement à la discrimination, à la haine et à la violence contre des individus pour leur appartenance ou leur non-appartenance à une religion, à un groupe sexuel ou à préférences sexuelles différente. Cette diffusion étant faite ouvertement et en toute impunité, je demandais à la Belgique la stricte application des lois en vigueur.

Le représentant belge, dans sa réponse rappela et confirma la présence dans les textes légaux de lois visant à réprimer certains actes inspirés par le racisme et la xénophobie ainsi qu'à lutter contre certaines formes de discrimination.

Le représentant belge rappela également que les personnes ou associations ayant une finalité dans le domaine de la protection des droits de l'homme pouvaient saisir les cours et tribunaux belges afin qu'ils se prononcent sur les actes inspirés par le racisme, la xénophobie et la haine.

Possédant la qualité requise, j'ai donc déposé plainte auprès des autorités concernées. J'ai également fourni pour étayer ma plainte plusieurs écrits et exemples de textes religieux incitant clairement à la haine et à la discrimination. Un an plus tard, ma plainte n'a encore fait l'objet d'aucun suivi et je réitère donc ma demande au représentant belge  afin qu'il soit mis fin à cette situation intolérable et que le droit prévale à nouveau. 

Deuxième partie : violences exercées contre les femmes et les enfants dans le monde.

Texte de l'intervention de Pierre Renversez :

L'un des critères permettant d'évaluer le degré de civilisation d'une société est de voir l'importance qu'elle donne à sa façon de traiter la femme et l'enfant.

 Plus une société est évoluée plus elle respecte la femme et plus elle met la femme sur un même point d'égalité vis-à-vis de l'homme.

 De même pour les enfants. Plus la société est évoluée, plus elle protège l'enfant. On peut dire que nos sociétés occidentales ont fortement progressé dans le bon sens pendant longtemps.

Ainsi en Belgique, depuis les années soixante, les femmes ont pris une place de plus en plus importante dans la société et c'est très bien ainsi. Beaucoup de progrès reste néanmoins à faire car on constate que les femmes belges ont des écart de salaire moyen de 20 % inférieur par rapport au salaire de l'homme.

Par contre, concernant la violence faite aux femmes, la situation est catastrophique.

On constate que la présence accrue de certaines communautés religieuses en Belgique va de pair avec l'insécurité croissante à laquelle la femme est de plus en plus confrontée.

En Belgique, on enregistre officiellement un viol collectif et 5 viols individuels par jour, mais on estime que maximum 1 viol sur 5 fait l'objet d'une plainte, tellement la terreur des victimes est grande.

 Le mariage forcé est aussi terrible que le viol. Surtout lorsqu'il concerne des petites filles à peine pubères.

Les autorités belges, dans le souci de respecter les coutumes laïques ou religieuses de communautés issues de l'immigration, favorise l'apparition de terribles drames humains comme par exemple le départ  sans retour de petites filles nées et élevées en Belgique vers des contrées lointaines afin d'y être mariée de force.

L'association NONALI demande donc à l'état belge de prendre les mesures nécessaires afin de mieux protéger les femmes et les enfants dans notre pays.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>